Jour du souvenir à Alexandrie (11 novembre 2019)

Le Consulat général a commémoré, en présence de deux classes de 3e du lycée français d’Alexandrie, l’armistice du 11 novembre 1918.

Ce fut l’occasion de nous souvenir ensemble de ces Français d’Alexandrie tombés pour la patrie. Nous avons lu avec émotion les noms inscrits sur le monument aux morts du Consulat, ces patronymes muets devant lesquels l’on passe souvent sans y prêter attention, pour essayer de leur rendre une voix.

Il y a Nicholas Michaildis, ce cordonnier de la rue Ramleh, René Arvet-Touvet, agronome né à Tunis qui trouva la mort dans les neiges d’Alsace en plein hiver, ou encore le jeune Henri Adrien au cœur fragile, aux "yeux rectilignes couleur châtain clair" qui tomba à la Marne à 23 ans.

Deux élèves du lycée ont également lu des correspondances émouvantes de Francais évoquant leur émotion à entendre les carillons de la paix, ce matin du 11 novembre 1918

Dernière modification : 12/11/2019

Haut de page