Commémoration du centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 en Egypte [ar]

A l’occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, une journée de commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 a été organisée en Egypte, associant étroitement l’ambassade d’Allemagne.

Au Caire, la commémoration du centenaire de l’armistice a débuté par une rencontre de l’Ambassadeur de France, S.E.M Stéphane Romatet, et de l’ambassadeur d’Allemagne, S.E.M Julius Georg Luy, avec des élèves de l’école allemande et du lycée français du Caire. Moment de transmission aux nouvelles générations de la mémoire d’une guerre qui a déchiré l’Europe, cette discussion a permis d’évoquer l’importance des valeurs de paix et de réconciliation et le refus de la répétition d’une telle catastrophe.

JPEG

L’Ambassadeur de France et l’Attaché de Défense près l’ambassade de France en Egypte, le Capitaine de vaisseau Guillaume Desgrées du Loû se sont ensuite rendu au cimetière allemand du Caire où ils ont déposé, aux côtés de l’ambassadeur et de l’attaché de défense allemands, une gerbe tricolore en souvenir des morts pour la France.

JPEG

A onze heures, alors que cent ans plus tôt les armes se taisaient enfin, mettant fin à la tragédie que fut la Première Guerre mondiale, plusieurs cérémonies du souvenir se sont déroulées, au Caire, à Alexandrie et à Port Saïd.

Au cimetière latin du vieux Caire, l’ambassadeur de France a présidé la cérémonie organisée comme chaque année par la mission de défense en présence du Consul général de France au Caire, M. François Pugeaut et de l’ambassadeur d’Allemagne. Des représentants des nations belligérantes, de nombreux membres et élus de la communauté française et des élèves du Lycée français du Caire ont également participé à la cérémonie. L’ambassadeur de France a procédé à la lecture du message du président de la République.

PDF - 702.9 ko
(PDF - 702.9 ko)

Symbole de la réconciliation franco-allemande, il a déposé avec l’ambassadeur d’Allemagne une gerbe commune sur le monument aux morts. Les représentants des nations belligérantes présents ont également déposé une gerbe d’hommage aux morts durant la Première Guerre mondiale. Enfin, après avoir procédé à la lecture d’une lettre d’un soldat allemand à l’épouse d’un officier français mort au combat et du nom des morts pour la France de la communauté française d’Egypte durant la première Guerre mondiale, les élèves du lycée français ont entonné l’hymne national français, la Marseillaise.

JPEG

JPEG

A Alexandrie, une cérémonie s’est tenue au cimetière latin de la ville, présidée par la Consule générale de France à Alexandrie, Janaina Herrera et le capitaine de frégate Manuel Mercier. Des élèves du lycée français d’Alexandrie étaient également présents et ont procédé à la lecture de plusieurs poèmes.

JPEG

A Port Saïd, la cérémonie a été présidée par l’attaché naval, le capitaine de corvette Rémi Séguier, en présence de M. Ahmed Aguiba, conseiller spécial de la Marine Française pour le canal de Suez, de Mme Flore Bernier, de la directrice de l’Alliance française de Port-Saïd, du vice-gouverneur et de représentants religieux.

JPEG

Enfin, à l’occasion de la poursuite de la journée de commémoration dans les jardins de la résidence de France au Caire, le chœur du lycée français du Caire a entonné l’hymne européen (« l’hymne à la joie ») en français et en allemand, pour célébrer l’Europe unie, forgée autour de la réconciliation entre la France et l’Allemagne.

JPEG

Dernière modification : 27/11/2018

Haut de page