Bilan économique de la visite du Président de la République, M. Emmanuel Macron en Egypte [ar]

M. Jérôme Baconin, Chef du Service économique de l’ambassade de France en Égypte dresse le bilan de la visite du Président Macron en Égypte (28-29 janvier 2019).

JPEG

Quatre accords économiques ont été signés en présence des deux présidents le 28 janvier. Ce sont d’abord trois accords avec l’AFD qui ont été signés : deux conventions AFD pour un prêt d’aide budgétaire sectorielle de 60 M EUR pour la protection sociale, et pour un prêt de 50 M EUR en faveur de l’entreprenariat des femmes, et surtout le cadre opérationnel de l’AFD pour la période 2019-2023 devant mobiliser jusqu’à un milliard d’euros signé entre le directeur général de l’AFD Rémy Rioux et la ministre des investissements et de la coopération internationale. En outre une lettre d’intention a été signée par Vinci pour la construction de la phase 4C de la ligne 3 du métro du Caire.

La Secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie et des finances Mme Agnès Pannier Runacher a participé aux Rencontres Économiques en présence de 9 ministres égyptiens : électricité et énergies renouvelables, approvisionnement et marché intérieur, santé et population, solidarité sociale, communications et technologies de l’information, industrie et commerce, transports, enseignement supérieur et recherche scientifique, et investissements et coopération internationale, ainsi que du président de la Zone économique du canal de Suez, du Directeur général de la Capitale Administrative pour le Développement Urbain (ACUD).

Lors de cette manifestation ont été signés 33 accords économiques. Outre trois accords intergouvernementaux dans le domaine du transport ferroviaire, de la logistique et des start-ups et une convention AFD, ces accords ont impliqué des entreprises de tous secteurs (santé, énergie, services financiers, numérique, environnement, agroalimentaire, télécommunication, transport, cosmétique, automobile) et de toutes tailles (groupes, PME, ETI) : AXA, Cerway, Crédit Agricole, Ecoslops, EDF, Efinor, Edison, Engie, Famoco, Idemia, Coopérative Isigny Sainte-Mère, L’Oréal, MND, Orange, RATP Dev, Saint-Gobain, Sanofi, Schneider Electric, Groupe SEB, Semmaris, SNCF, Téléperformance, Valéo.

Cette diversité des secteurs représentés et le nombre des accords conclus ont démontré la diversité de la présence économique française en Égypte et le dynamisme de nos entreprises ainsi que leur intégration dans le tissu social égyptien. Ces accords voulaient aussi marquer le point de départ de nouvelles potentialités d’affaires pour nos entreprises.

Dans ce même esprit, plusieurs accords impliquant des entreprises avec des partenaires égyptiens publics ou privés ont été signés (club ville durable, santé, économie digitale, habitat durable, protection de l’environnement, soutien à l’innovation, ancrage dans le tissu social) et plusieurs investissements ont pu être annoncés à cette occasion.

Retrouvez l’article de M. Jérôme Baconin, chef du Service économique de l’ambassade de France dans son intégralité dans la Lettre économique n°93 de février 2019 :
PDF - 1.6 Mo
Lettre économique d’Egypte : n°93 - février 2019
(PDF - 1.6 Mo)

Dernière modification : 18/02/2019

Haut de page